Compagnie du Rossignol



Directeur Musical
Antoine Marguier



website d'Antoine Marguier



Outre 20 ans de carrière de chef d’orchestre, Antoine Marguier est également directeur musical et co-fondateur de l’Orchestre des Nations Unies. Le 2 octobre dernier, il a dirigé un concert historique en hommage à Ban Ki-moon, avec Maxim Vengerov, soliste invité. Parmi les solistes qu’ils a accompagnés figurent notamment Khatia Buniatishvili, Alexandra Conunova, Miloš Karadaglić, Camille et Julie Berthollet.

Marguier débute sa carrière de musicien comme clarinette solo sous la direction de Claudio Abbado au sein de l’Orchestre des Jeunes de l’Union Européenne et du Gustav Mahler Jugendorchester. Armin Jordan l‘engage à l’âge de 23 ans comme clarinettiste de l’Orchestre de la Suisse Romande, poste qu’il occupe pendant 17 ans.
Passionné par la direction d‘orchestre, il étudie avec James Levine, Kurt Masur et David Zinman, et devient l’assistant de Jesus Lopez-Cobos à l’Orchestre Français des Jeunes.
En 2010 il est nommé sur concours Chef d’orchestre en résidence de l’Orchestre National de Lyon.
Il est chef invité, entre autres, des orchestres Philharmonique de Monte-Carlo, Strasbourg, Symphonique et Lyrique de Nancy, Symphonique de Mulhouse, de l’Opéra de Marseille, l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Ensemble Contrechamps, l’Orchestre de Chambre de Lausanne et du Lindenbaum Festival Orchestra à Séoul. Il se produit régulièrement au Théâtre des Champs-Élysées au pupitre de l’Orchestre Lamoureux.
A Genève où il réside, il est également Professeur de musique de chambre à la Haute École de Musique et Directeur musical de l’Orchestre du Conservatoire, composé des professeurs et de leurs meilleurs élèves.

Côté opéra, Antoine Marguier a fait ses débuts comme chef assistant au Grand Théâtre de Genève dans Manon et la Damnation de Faust, mise en scène par Olivier Py. Il a ensuite repris une production du Théâtre de la Monnaie, « House of the Sleeping Beauties » et dirige fréquemment des
productions d’opéra au Conservatoire de Genève.
__________________________________________
acteur - metteur en scène
Joan Mompart



website de Joan Mompart



Joan Mompart est un acteur et metteur en scène suisse.
Compagnon de longue route d’Omar Porras au Teatro Malandro de Genève, Joan Mompart a joué les premiers rôles des spectacles phares de la compagnie, le Quichotte de Cervantes, le Soldat de Ramuz, Sganarelle dans Dom Juan entre autres, au fil de tournées en Europe, Canada, festivals «Cervantino» à Mexico, «Iberoamericano» à Bogota, au Japon (Shizuoka Arts) ainsi qu’au Théâtre de la Ville - Paris.

J. Mompart a joué, entre autres, le rôle de Dante aux côtés de Romane Bohringer dans L'Enfer, les rôles de Dorante dans « Le Jeu de l'amour et du hasard » et d’Horace dans « l’Ecole des femmes », mis en scène par Jean Liermier. Il joue Moricet dans Monsieur Chasse ! et interprète le rôle de Marco, dans l’adaptation du Combat Ordinaire de Manu Larcenet, deux spectacles mis en scène par Robert Sandoz.

Joan Mompart a collaboré entre autres avec Rodrigo Garcia, Ahmed Madani (Centre dramatique de l’Océan Indien), Pierre Pradinas (directeur du Centre Dramatique du Limousin) Thierry Bédard (Cie Notoire - Paris), Robert Bouvier (Passage-Neuchâtel), Serge Martin. Au cinéma avec les réalisateurs Régis Roinsard (France), Rémy Cayuela (France), Elena Hazanov (Russie/Suisse)...

J. Mompart dirige le Llum Teatre, compagnie avec laquelle il crée La Reine des Neiges d’après Andersen au Théâtre Am Stram Gram - Genève en 2010 (choisi dans les dix meilleurs spectacles de l’année par A. Demidoff, du journal le Temps).
En tant que récitant, J. Mompart collabore régulièrement avec l’Orchestre de la Suisse romande, le Philharmonique de Monte-Carlo, les Orchestres de Chambre de Genève et Lausanne.

En 2013, il met en scène On ne paie pas, on ne paie pas ! de Dario FO à la Comédie de Genève ainsi qu’au Théâtre 71, Scène Nationale de Malakoff (Paris) et joue le rôle d'Hugo dans Les Mains sales de Jean-Paul Sartre, mis en scène par Philippe Sireuil.

__________________________________________

violon
Caroline Baeriswyl







La violoniste Caroline Baeriswyl a eu pour professeur un quartettiste que l’on ne présente plus : Patrick Genet, le premier violon du Quatuor Sine nomine. C’est au sein de sa classe du Conservatoire de Genève qu’elle se verra décerner, en 1999, un premier prix de virtuosité. Suivant l’exemple de son professeur, elle s’adonne très tôt à la musique de chambre en créant notamment le Quatuor Da Capo à l’âge de seize ans.

Aussi, son talent est remarqué lors de concours : en 1996, elle obtient le prix Maurice Sandoz au concours national des Jeunesses Musicales de Suisse et, en 1998, elle est lauréate du concours Pierre et Renée Glasson.

Aujourd'hui, elle est titulaire du pupitre des premiers violons de l'Orchestre de la Suisse Romande, ce qui lui permet de s'adonner à la musique symphonique comme à l'opéra.

Parallèlement, elle nourrit un grand intérêt à la musique de chambre, notamment avec le quatuor "Florestan" pendant plusieurs années et, depuis 2006, avec l'ensemble "D-cadences" constitué de vents et de cordes de l'OSR.

__________________________________________

trombone
Alexandre Faure


 



De 1990 à 1993, Alexandre Faure étudie le trombone au Conservatoire national de Région de Metz dans la classe de Gilles Senon, puis de 1993 à 1998, il suit les cours de Michel Becquet et Alain Manfrin au Conservatoire national supérieur de Musique de Lyon où il obtient un 1er prix à l’unanimité avec les félicitations du jury ainsi que le prix spécial Antoine Courtois.

Cette même année, il est sélectionné pour jouer avec l’Orchestre des Jeunes du Festival du Schleswig-Holstein. Il se perfectionne par la suite en musique de chambre au Conservatoire national supérieur de Musique de Lyon avec son quatuor de trombones Kimoïz en obtenant en 1999 un 1er prix.

Il a joué avec l’Orchestre français des Jeunes dirigé par Marek Janowski, l’Orchestre des jeunes de la Communauté européenne sous la direction de Sir Colin Davis, l’Orchestre des Rencontres musicales d’Evian dirigé par Mstislav Rostropovitch et Jerzy Semkow et l’Orchestre des Jeunes du Festival de Verbier dirigé par Kurt Masur puis James Levine.

Depuis 1998, il est trombone solo à l’Orchestre de la Suisse Romande.

__________________________________________

clarinettes
Guillaume Le Corre




Guillaume Le Corre obtient ses prix de clarinette et musique de chambre au Conservatoire de Caen en 1995, puis est admis au Conservatoire Supérieur de Lyon la même année. Son diplôme de fin d'études lui est décerné en 1999.
Il intègre l'Orchestre de la Suisse Romande en 2000.

Invité à plusieurs reprises comme clarinette solo à l'Orchestre National de France à Paris, il y jouera sous la direction de chefs prestigieux parmi lesquels Riccardo Muti.

__________________________________________

trompettes
Gérard Métrailler





Débutant sa carrière musicale à l'harmonie de Chalais (CH), puis membre du Brass Band 13 Etoiles, Gérard Métrailler poursuit ses études musicales au Conservatoire de Musique de Genève avec Mario Alberti, puis dans la classe de Michel Cuvit avec qui il obtient un Diplôme Mention Très Bien (1985) suivi d' un Premier Prix de Virtuosité (1988).

Avant d'avoir terminé ses études, il se voit confier (1987) le poste de trompettiste soliste remplaçant à l'Orchestre de la Suisse Romande.

Deux autres moments forts de sa carrière : il obtient en 1987 un Deuxième Prix au Concours International de Genève et en 1988 un Deuxième Prix au prestigieux Concours Maurice André à Paris.

En 1989 lui est décernée une Médaille de Bronze au Festival International de Jeunes Solistes de Bordeaux.

Il est actuellement trompettiste à l'Orchestre de la Suisse Romande, 1er trompettiste de l'Ensemble Contrechamps (musique contemporaine), membre du Quintette du Rhône et professeur de trompette à la Haute École de Musique de Genève.

__________________________________________

percussions
Michael Tschamper




Né à Genève, Michael Tschamper commence par étudier le piano et le tambour. En 1992 il se tourne vers la percussion, entre au Conservatoire de Genève et en 2002 il obtient un Diplôme de Soliste. La même année Michael est engagé en tant que 1er percussionniste à l'Orchestre de la Suisse Romande.

Il poursuit sa formation par des études de musique de chambre, toujours à Genève, et en 2004, il se voit attribuer, avec les félicitations du jury, un Diplôme d'Ensemble de Musique Contemporaine. Michael forme en 2009 avec Jean-Pierre Berry (cor solo de l’OSR) le groupe “Electro Jazz Gang” dans lequel il compose et joue de la batterie et du clavier.



__________________________________________

basson
Alfonso Venturieri





Alfonso Venturieri est né en 1960 à Belém, Brésil. Bénéficiaire d'une bourse d'étude du gouvernement allemand, il entre dans la classe de Helman Jung à la Hochschule für Musik de Detmold où il passe l'examen de Künstlerische Reifeprüfung avec haute distinction en 1984.

Il achève sa formation auprès de Milan Turkovic, à la célèbre Hochschule für Musik du Mozarteum de Salzbourg, et suit plusieurs masterclasses de Klaus Thunemann.

Après avoir été bassoniste à l'Ensemble Modern de Frankfort, groupe spécialisé dans l'exécution, création et recherche de la musique contemporaine, Alfonso Venturieri devient membre de l'Orchestre de la Suisse Romande en 1987, où il occupe le poste de premier basson solo.

Depuis 1987, il enseigne régulièrement dans des stages et masterclasses en Amérique du Sud et en Europe.

Depuis l'automne 2002, il est professeur de basson (classes professionnelles) au Conservatoire de Musique de Genève.

__________________________________________

contrebasse
Bo Yuan

Bo Yuan Contrebasse



Bo Yuan est né en Chine. Il a commencé par étudier le violon, puis le violoncelle pour choisir finalement la contrebasse en 1978. Il est entré au Conservatoire de Shenyang en 1980 dans la classe du professeur Hoe Chung-Qing. A la même époque, il est premier pupitre de contrebasse au Symphony Orchestra of China.

En 1990, il quitte son pays pour étudier à la Julliard School de New York (Professeur Levinson) pour finalement compléter ses études, en 1992,au Conservatoire de Lyon (Professeur M. Marder).

Avant de rejoindre l'OSR en tant que premier pupitre de contrebasse en 2004, il occupe le même poste à l'Orchestre de l'Opéra National de Lyon, à l'Orchestre de l'Opéra de Dijon et à la Philarmonique de Thüringe, en Allemagne.


__________________________________________


contact : +41 76 384 53 88 ciedurossignol@gmail.com